Janvier 2022 – la box 0 DÉCHET

Chaque mois la box est dédiée à un thème en lien avec l’écologie, et en janvier j’ai choisi le thème du « 0 DÉCHET ». C’est une expression que l’on entend de plus en plus, et je prendrai le temps dans un autre article de vous en parler précisément.

Pour les enfants, on peut simplement expliquer que le 0 déchet est une démarche pour réduire la taille de nos poubelles, soit générant moins de déchets, soit en leur trouvant une autre solution que de les enfouir ou les incinérer.

pourquoi zéro déchet ?

J’ai choisi le nom 0 DÉCHET pour cette box pour 2 raisons :

  • De par sa conception, la box de janvier, comme toutes les box Yakaloo est déjà 0 déchet, puisqu’elle elle ne va créer aucun déchet ménager chez vous : à la fin de l’activité, la totalité de l’emballage, des tutos, en passant par des petits morceaux de matériaux non utilisés pourra être recyclée ou même mise au compost.
  • De par le choix des matériaux utilisés dans les activités.

 

La particularité ce mois-ci, c’est que les 2 matières premières principales proviennent de récupération. C’est à dire que j’ai choisi des déchets (sans plastique) dont on ne sait pas trop quoi faire, pour leur donner une deuxième forme. C’est déjà une façon de montrer aux enfants, par l’exemple, que l’on peut réaliser des activités créatives qui ne généreront pas de nouveaux déchets, et contribuent à réduire la quantité de déchets envoyés en incinération ou enfouis.

Bol en papier kraft

De moins en moins de sacs plastique, de plus en plus en papier, souvent en papier kraft, c’est la très bonne tendance de ces dernières années. Ce fameux papier marron non blanchi, très résistant, est l’un des moins polluants de par sa conception, et se dégrade entièrement dans l’environnement.

On peut assez vite se retrouver avec beaucoup de sacs à la maison, et avoir le réflexe de les jeter, dans le meilleur des cas au recyclage, dans le pire à la poubelle de déchets ménagers.

Avant d’en arriver là, vous pouvez dérouler les 5 R (Refuser, Réduire, Réutiliser, Recycler, Rendre à la terre):

  1. Refuser : arrêter d’en prendre à chaque fois des nouveaux . Ce qui sous entend que vous avez pensé à apporter votre propre sac en coton, votre panier, vos petites mains, vos poches : c’est la meilleure solution, un emballage durable, ou pas d’emballage du tout
  2. Réduire : même idée, pas besoin d’en prend 3 à chaque fois que l’on fait le marché
  3. Réutiliser : tant que le sachet est en bon état, on le réutilise au maximum. Quand il commence à être déchiré on peut utiliser le papier comme matière première, c’est tout l’intérêt du kraft : il est résistant et peut se réutiliser ⇒ et c’est ce que nous allons voir dans la box de janvier en fabricant ce magnifique bol
  4. Recycler : dans le cas où malgré les 3 R précédents vous vous trouvez quand même avec des sacs krafts inutilisables, vous pouvez les mettre dans les bennes de recyclage papier.
  5. Rendre à la terre : et encore plus simple, si vous avez un composteur, jetez le kraft avec vos épluchures de légumes, il viendra en plus équilibrer le tout avec du carbone

Un cadre en bois de cagette

C’est le même principe que pour le kraft.

Fabriquer des cagettes demande de la matière première noble, le bois. Le faire pousser, le couper, le transporter, le transformer, fabriquer les cagettes, les transporter jusqu’aux grossistes, puis chez les utilisateurs. Pour être utilisées quelques heures puis jetées.

Vous avez déjà croisé un camion qui transporte des cagettes ? C’est très impressionnant niveau Tetris, mais c’est à 90 % du transport de … vide. Assez aberrant en réalité.

Dans l’école de mes enfants, les cagettes en provenance de la cantine sont mises à disposition des parents, qui les récupèrent souvent pour allumer le barbecue. Hum, je ne vois pas trop dans quel « R » mettre ça…

Comme je ne suis pas à l’origine de ce déchet, je ne peux ni le refuser, ni le réduire. En revanche, je peux m’en resservir, soit en tant que cagette de transport à nouveau, soit en tant que nouvel objet.

Avec un peu d’entrainement, il est assez facile de démonter une cagette avec un tournevis plat. En cherchant ce que je pouvais faire de ce bois, je me suis rendue compte que les lattes du dessous étaient fines et souples, comme du carton. Voilà un matériau très facile à travailler avec les enfants. Il me restait à trouver l’objet à fabriquer, et le cadre est venu assez rapidement.

J’ai mis longtemps par contre à trouver un système d’attaches sans colle ni plastique, facile à utiliser par les enfants. Après quelques essais infructueux avec des vis, des écrous ou des trombones, j’ai fini par trouver ces attaches dans un magasin de matériel de bureau.

Et voilà une nouvelle vie pour le bois de cagettes.

des jeux

Une plaquette de jeux vient compléter ces 2 activités pour que les enfants puissent s’approprier les mots tels que 0 déchet, réduire, réutiliser etc …

Ce temps de jeux avec des mots permet d’avoir un impact différent sur leur mémoire, et est encore une occasion de passer un temps avec eux à discuter de la thématique du mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci pour votre inscription à la newsletter

Vérifiez votre boite de réception (ou spam), vous allez recevoir un mail de bienvenue

S'inscrire à la newsletter

Chaque semaine, des tutos, des histoires inspirantes et les offres en avant première, pour remettre la nature à porté de main des enfants.
 
Toujours avec le :-)

Célia