Le top 5 à planter pour un potager à hauteur d’enfant

Petit, grand, dans des pots ou en pleine terre, semé, planté ou repiqué, le potager est un archi basique sur le chemin vers l’écoresponsabilité.

Il y a tellement de bénéfices à faire le potager avec ses enfants, que je ne sais pas par où commencer.

Je pourrais écrire un livre sur pourquoi et comment faire le jardin avec les enfants (tiens, idée à noter dans un coin). Dans le désordre, on peut noter :

Autonomie : quel plus grand geste d’autonomie que de produire sa propre nourriture ? Se nourrir avec sa production, même si elle est minime, même symbolique, est un geste fort, c’est un savoir faire qui rend l’enfant indépendant. N’est-ce pas notre rôle de parent ?

Manger sain : pas besoin de pesticides, de produits chimiques ou autre OGM pour une production familiale. De l’eau, à la limite du compost, et c’est tout. Même pas besoin de laver ses légumes ou de les peler avant de les manger, on cueille, on mage, on déguste, le bonheur sans arrière pensées.

Lien à la nature : toucher la terre, même du terreau dans un sac, c’est tellement agréable. Faire des transvasements, des patouilles avec la boue, c’est se connecter avec la Terre, avec le vivant. Pas besoin de gants, laissez les enfants se salir, en avoir plein les ongles et plein les manches, chez nous on dit : ce n’est pas une tache, c’est de la terre. Observez le ciel, parlez météo, nuages, pluie, canicule et température de saison. Le jardin c’est un support pour expliquer le cycle de l’eau, et le réchauffement climatique.

Persévérance : le temps long, l’attente, l’espoir, l’observation, la patience, parfois l’échec. Que d’apprentissages dans ces quelques jours qui séparent le semis de la récolte. Pour peu que vous aidiez votre enfant à prendre le temps d’observer, de remarquer les toutes petites évolutions quotidiennes, il va s’émerveiller de la première fleur, du premier fruit, des premières couleurs.

Fierté de la récolte : La meilleure fraise du monde, c’est celle que l’on a fait pousser soi même. Quel bonheur de se partager la première fraise de la saison, encore chaude de soleil !

Maintenant que j'ai bien vendu du rêve, par quoi commencer ?

Si vous n’avez jamais jardiné ou très peu, et que vous voulez vivre tous ces bénéfices en famille, voilà mon top 5 des incontournables. 5 basiques, à toute épreuve :

5. Betterave : légume racine par excellence, on en trouve maintenant dans les jardineries à repiquer en pleine terre ou dans un pot. Vous pouvez tout à fait partir de la graine, jusqu’à mi juin pour éviter les grosses chaleurs, c’est plus long, mais pas trop compliqué. Les enfants aiment beaucoup ce légume bien sucré, délicieux cru, râpé en salade, ou cuit en crudités.

4. Salade : allez au marché à partir d’avril et achetez une barquette de 6 salades, il y a plein de variétés, de couleurs, de formes, un régal. En pleine terre ou dans une balconnière, beaucoup d’eau, de la vigilance sur les limaces, et vous pourrez observer avec les enfants la croissance incroyable de ce légume feuille. Goutez de temps en temps un bout pour comparer les variétés, l’amertume ou la douceur. La salade, c’est archi simple à faire pousser du moment qu’on l’arrose.

3. Menthe : au moins une aromatique dans le top 5 du potager ! On m’a souvent dit, attention c’est envahissant ! Euh, oui, il suffit de la limiter dans sa croissance… La menthe coche toutes les cases : rustique, elle a quand même besoin d’eau mais en général elle résiste à plusieurs oublis et départs en vacances prolongés. En cuisine, elle est délicieuse en boisson fraiche, sèche en infusion, en sirop, dans un taboulé. Et cerise sur la gâteau, elle se bouture très bien, une tige dans un verre d’eau et les enfants observeront en direct la pousse des racines !

2. Fraises : je ne reviendrai pas sur le gout extraordinaire des fraises « maison », c’est indescriptible. Une potée de fraises, ou un coin du jardin, des fraises des bois, des fraises remontantes, ou des 4 saisons, ce que vous voulez, mais plantez des fraises pour vos petits loups !

1 Tomates cerise : la championne toutes catégories du jardin potager pour les enfants. Des jaunes, rouges, noires, allongées, en forme de poire, en grappe : vos bols de l’apéro vont être un festival de formes et de couleurs, si les enfants vous en laissent. Plus besoin de s’inquiéter de la portion de légumes journalière, vos enfants vont passer leur temps à picorer des tomates, souvent même des vertes. Pas besoin de tailler, ni de tuteur, les variétés buissonnantes se débrouillent toutes seules, que demander de plus ?

Oh je pourrais vraiment écrire un livre sur ce sujet ! En attendant, j’ai la chance d’animer des ateliers jardin pour les scolaires de maternelle.

Quelle victoire quand des enfants qui n'avaient jamais touché la terre, qui mettaient des gants en plastique dès qu'il fallait toucher la paille, se jettent maintenant à 4 pattes pour désherber à pleines mains !

La relève est assurée !

Et chez vous, c’est plutôt un grand jardin, des petits pots ou juste une idée ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci pour votre inscription à la newsletter

Vérifiez votre boite de réception (ou spam), vous allez recevoir un mail de bienvenue

S'inscrire à la newsletter

Chaque semaine, des tutos, des histoires inspirantes et les offres en avant première, pour remettre la nature à porté de main des enfants.
 
Toujours avec le :-)

Célia