Les plantes aromatiques préférées des enfants

plantes aromatiques

Cultiver un jardin aromatique, voilà bien une activité que les enfants adorent faire. De la plantation à la récolte en passant par la confection des infusions, les plantes aromatiques sont un terrain de jeu immense pour les eux. Je vous livre tous mes secrets en 5 étapes :

Pourquoi produire ses propres aromatiques ?

Mais peut-être que vous ne savez pas quoi planter au jardin, ou quand récolter, ou bien comment les faire sécher ? Parmi tous les trucs que vous faites déjà à la maison, pourquoi s’enquiquiner à en plus produire ses propres infusions ?

Et bien je vois 3 avantages à produire ses propres aromatiques plutôt que d’acheter des tisanes en sachets individuels :
 
1. pour réduire le bilan carbone : empaqueter sous plastique en sachets individuels et les transporter, c’est tellement plus polluant que de simplement mettre les feuilles dans votre théière !
 
2. pour réduire les déchets : 0 déchet avec les aromatiques maison, contre 25 sachets en plastique dans une boite achetée!
 
3. pour vous éviter de boire des colorants et des aromes artificiels. Prenez-le temps de retourner la petite boite de tisanes, vous savez celle qui nous fait voyager au Maroc, au Canada et en Chine d’un seul coup, et lisez les ingrédients … vous les voyez les aromes ?
 

Mais au final, s’il vous faut UNE raison pour vous lancer, et bien faites ce petit jeu : trouvez une plante aromatique, sèche ou fraiche peu importe, et demandez à votre enfant de fermer les yeux. Faites lui sentir, toucher, écouter le bruit en le froissant, donnez lui un petit bout à gouter, et dites lui finalement d’ouvrir les yeux et d’observer la plante. Emerveillement garanti.

En quelques secondes vous avez connecté votre enfant à la nature.

Pendant quelques secondes ses 5 sens ont travaillé ensemble, pour graver dans sa mémoire cet instant avec vous.

Et ça, ça marche d’autant mieux que c’est lui qui a vu pousser, et cueilli sa propre feuille.

Pour rédiger cet article,  je me suis inspirée du livre que j’adore « Secrets des plantes » de Michel Pierre et Michel Lis. Je vous présente les étapes principales, adaptées à ma façon.

1. Plantation des plantes aromatiques

Dans mon petit jardin en permaculture j’ai une bonne douzaine de plantes aromatiques, soit pour la récolte de fleurs, soit pour les feuilles, soit juste parce qu’elles sont magnifiques.

Vous pouvez d’ailleurs lire l’article sur le jardin à hauteur d’enfant si vous voulez avoir des idées plutôt orientées jardin potager pour les enfants. 

Mais à mon sens, vous pouvez commencer avec quelques basiques, qui seront déjà chouettes pour faire vos premières tisanes:

  • 4 aromatiques feuille au jardin : verveine odorante (ou citronnée), menthe verte, thym, romarin

Vous les trouverez assez facilement dans les jardineries sous forme de plants. C’est le plus simple pour commencer. Attention, le romarin forme un petit arbuste, à tenir court si vous avez un petit jardin. Vous pouvez les mettre au jardin dès maintenant, en automne, elles s’enracineront d’autant mieux. 

kit box aromatiques
  • 4 aromatiques fleur au jardin : soucis, mauve, camomille, lavande

Mis à part la lavande qui s’achète généralement en pot, les autres aromatiques fleur se trouvent souvent sous forme de sachets de graine dans les jardineries. C’est une chouette façon de montrer aux enfants le début de l’histoire des plantes, en semant dès le printemps dans des jardinières ou en pleine terre. Pensez à bien identifier dès les semis l’endroit avec une petite étiquette.

  • 1 arbre : Tilleul

Bon, ok, on ne plante pas un tilleul dans son jardin tous les ans. Mais sachez que le tilleul est un arbre très répandu au bord des chemins, dans les cours d’école ou les places de village. Et puis c’est un arbre magnifique, alors si vous avez un peu de terrain n’hésitez pas. Dans le vieux verger qui était sur le terrain de la maison, il y a un tilleul parmi les pommiers et les poiriers. Peut-être qu’il avait sa place parmi les fruitiers avant ?

  • 1 arbuste en haie : Sureau noir

Le sureau noir est un très grand arbuste, qui fait des fleurs magnifiques, à faire sécher pour de jolies tisanes fleuries, et des baies noires pour les confitures. Au delà de ça, il attire les pollinisateurs et la biodiversité, alors pareil, si vous avez un bout de haie à planter, pensez à lui. Ou bien allez cueillir ses belles fleurs au printemps, il est très commun dans les haies sauvages. 

2. Récolte des plantes aromatiques

kit box aromatiques

Où :

Si l’on excepte le tilleul et le sureau qui ont besoin de beaucoup de place, vous pouvez cueillir vos aromatiques dans votre jardin, ou les balconnières que vous aurez planté. D’où l’intérêt de bien signaler chaque plante à la plantation ou au semis, comme ça pas de doutes au moment de la récolte. 

kit box lavande aromatiques

Quand :

La période de récolte pour la plus part des aromatiques se situe entre mai à octobre.  Au fil de la fleuraison pour la cueillette des fleurs et avant la floraison pour la partie feuilles (menthe, romarin, verveine, thym). Ce n’est pas très grave si vous cueillez après la floraison, ou même pendant. Pour une consommation familiale, l’objectif principal n’est pas d’avoir les plantes les plus parfumées, mais de vivre le moment de la cueillette.

Faire la cueillette par une journée ensoleillée, ou tout du moins dans pluie, après la disparition de la rosée ou du brouillard.

Comment:

Pour la verveine, je coupe toutes les tiges à la base au début de l’automne pour que la plante passe l’hiver avec le moins de tiges possibles, en dormance.  

Le tilleul se ramasse quand les fleurs ont 2 boutons ouverts par bouquet. Quand les insectes butinent comme des fous les fleurs, vous pouvez vous dire que c’est le bon moment.

Thym, menthe et romarin : couper les 10 cm des extrémités.

Sureau : couper les bouquets au moment de floraison.

Fleurs de soucis, mauve et camomille: cueillez chaque fleur à la main, au moment où elles sont bien ouvertes.

Je récolte la lavande à la fin de l’été par bouquets. Je n0ai d’ailleurs toujours pas récolté la lavande cette année, j’espère que je n’ai pas raté le coche avec toute cette pluie.

Personnellement je ne lave pas les feuilles et surtout pas les fleurs, car cueillies dans mon jardin sans aucun produit chimique.

3. Séchage des plantes aromatiques

kit box aromatiques

Souvent on se fait un monde de cette étape de séchage, alors qu’il faut juste trouver un endroit où étaler les plante à l’abri de la lumière et… les oublier.

Pour une consommation familiale, on n’a pas besoin de tonnes de feuilles et de fleurs, alors il vous suffit souvent d’une cagette ou deux pour tout faire sécher.

Personnellement j’ai une 10 aine de cagettes qui tournent selon les récoltes et le séchage. J’ai récupéré une grande nappe en papier assez costaud, auprès d’un traiter à la fin d’un buffet. J’ai découpé des carrés à la taille de mes cagettes et je mets un tissus en dessous des plantes, et un par dessus pour les protéger de la lumière. Je mets le tout dans le cellier, et en général en une 10 aine de jours c’est tout sec. 

 

Il faut simplement étaler les tiges de menthe, verveine, sauge, thym de façon a ce que l’air circule un peu entre les feuilles. Les fleurs de soucis peuvent être joliement mise en place, tête à l’envers, pour qu’elles gardent la forme une fois sèches. 

4. Stockage des plantes aromatiques

Une fois la plante bien sèche, vient l’étape d’effeuillage que j’affectionne particulièrement.

 

C’est assez répétitif, et je le fais le soir quand les enfants sont couchés, en écoutant de la musique ou un bon podcast. C’est l’été qui s’invite dans le salon, et j’ai les mains qui sentent bon la menthe ou la verveine. Moment de détente assuré.

Les enfants aiment bien m’aider aussi, prévoyez un bon coup de balai après !

kit box aromatiques

 

Je stocke ensuite les fleurs et les feuilles dans de grands sacs en papier, qui viennent bien souvent de la boulangerie. Le sac en papier (ou poche comme on dit dans le Sud Ouest) pour le pain de 1 kg est parfait !

Toutes les matières permettant une légère aération conviennent: toiles de jute, sacs en papier, caisse de bois, toujours à l’abri de la lumière.

J’écris la date et la nom de la plante sur le sac, et je peux stocker pendant des mois, voir des années.

Attention jetez un oeil de temps en temps à vos réserves, il m’est arrivé de perdre ma récolte de soucis qui n’était pas bien secs. 

C’est avec cette méthode que je produits les plantes aromatiques contenues dans le kit « jeu des aromatiques », suivez le lien s vous voulez les recevoir chez vous 🙂

5. fabrication des Tisanes maison

Voilà, vous avez l’embarras du choix pour tout l’hiver.

A vous les infusions !! Il suffit de verser les plantes dans l’eau bouillante (ou inversement) et laisser infuser entre 3 et 10 minutes.

Pour les quantités : une pincée de feuilles dans une tasse, ou 3 pincées dans une théière.

Laissez faire les enfants dans le choix de leurs tisanes, ils vont sentir, toucher, faire de jolis mélanges, à eux de composer selon leurs envies.  

Et si vous voulez rendre cette étape encore plus ludique, penchez vous sur le Kit « le jeu des aromatiques » disponible en boutique. Pour apprendre à reconnaitre 5 plantes aromatiques bio, avec ses 5 sens 

Je vous mets juste 2 ou 3 idées de ce que l’on utilise le plus chez nous :  

Quand ils n’arrivent pas à dormir : tilleul + miel

Pour les petits bobos : maux de ventre, de tête, de dents : camomille (juste quelques fleurs, le gout est très fort) + verveine ou menthe ou tilleul ou thym, selon les gouts.

Pour les maux de gorge : thym + citron + miel 

Le miel donne un côté plus « soin » à l’infusion, d’ailleurs mes enfants n’en mangent que comme ça. Alors quand ils ont mal quelque part, on commence par une tisane au miel, et si ça passe pas, on commence à s’inquiéter. 

Tisane plus festive : rajoutez au mélange de feuilles des fleurs séchées (sureau, soucis ou mauves), un joli paquet, une belle étiquette. Et voilà un chouette cadeau pour les fêtes.

kit aromatiques

 

 

Sur ce, l’eau est chaude, je file nous faire une infusion !

Et si cet article vous a plu, inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant de la prochaine publication, des nouveautés et des promos Yakaloo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci pour votre inscription à la newsletter

Vérifiez votre boite de réception (ou spam), vous allez recevoir un mail de bienvenue

S'inscrire à la newsletter

Chaque semaine, des tutos, des histoires inspirantes et les offres en avant première, pour remettre la nature à porté de main des enfants.
 
Toujours avec le :-)

Célia